Pour une école de qualité aussi au Sud

Plan Belgique plaide pour un enseignement primaire de qualité pour tous.

Vendredi matin, l’ONG Plan Belgique organisait un grand jeu de l’oie dans le cadre de la semaine de sensibilisation sur la qualité de l’enseignement primaire dans les pays du Sud. Marie Gillain, ambassadrice bénévole de l’ONG, a animé l’activité afin de conscientiser les nouvelles générations belges au problème de l’éducation déficiente dans les pays en voie de développement. C’était aussi l’occasion pour Plan Belgique de rappeler l’importance de miser sur un enseignement primaire de qualité dans ces pays.

Effectivement, Plan Belgique a toutes les raisons de s’inquiéter car ” seuls 18 % du budget total éducation de la coopération belge au développement sont alloués à l’enseignement primaire. [ ] L’enseignement maternel ne figure, quant à lui, presque pas dans la politique de développement belge”, rapporte l’ONG. De plus, ces budgets ont tendance à baisser depuis 2006.

Bien que depuis dix ans, l’accès à l’enseignement primaire a fortement augmenté, 67 millions d’enfants sont toujours déscolarisés d’après le rapport mondial de suivi sur l’Education pour tous de 2011. Dès lors, la qualité de cet enseignement représente l’un des plus grands enjeux actuels. Le manque d’infrastructure dans les classes et de professeurs qualifiés a de lourdes conséquences sur le cursus scolaire des enfants et beaucoup d’entre eux finissent par abandonner les bancs de l’école.

Le combat des ONG comme Plan est donc de mettre l’accent sur l’importance d’un enseignement primaire de qualité car c’est à ce stade que tout se joue. Il est en effet incohérent d’octroyer un plus gros budget à l’enseignement supérieur, qui représente actuellement 64 %, alors que seuls quelques privilégiés pourront y accéder.

Lors de cette semaine de sensibilisation, était aussi présent Kalixte Klombessi, ancien élève parrainé par Plan. Béninois, diplômé en psychologie et pédagogie, Kalixte est président de l’Association des anciens enfants parrainés par Plan (Asep). Ce jeune homme au parcours exceptionnel tente d’intéresser les nouvelles générations et les communautés à l’éducation, la santé et les droits de l’enfant. Pour lui, il est impératif de démontrer que la société tout entière bénéficie de l’instauration d’une éducation de qualité pour tous. Kalixte lutte activement contre le décrochage scolaire en sensibilisant les parents, les élèves et les enseignants.

L’ONG Plan Belgique appelle à signer une pétition pour que les autorités belges valorisent l’enseignement maternel et primaire de qualité et ainsi atteindre les 50 % du budget pour l’éducation de base préconisés par l’Unesco.

Mis en ligne le 07/05/2011

Source: http://www.lalibre.be/actu/belgique/article/659214/pour-une-ecole-de-qualite-aussi-au-sud.html

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s